Est-il rentable d'entreprendre dans le secteur du CBD et investir dans l'ouverture d'un magasin de CBD ?

L’élan de la sphère du cannabidiol (CBD) est en pleine expansion, propulsé par des modifications notables dans les règlementations et une transformation des perceptions sociétales à l’égard de cette molécule. De plus en plus de visionnaires se questionnent sur la viabilité d’établir des boutiques spécialisées dans le CBD. Cet article explorera les éléments influençant la faisabilité et la profitabilité de ce type de commerce.

Distinction entre Cannabis et CBD

Bien que provenant de la même plante, le cannabis et le CBD possèdent des différences fondamentales.

Afin de faire simple, le cannabis englobe toutes les molécules (CBD, CBG, CBDA…) au dosage naturel dont le THC. Le THC est responsable des effets psychoactifs du cannabis, peut générer des sensations d’euphorie et est souvent associé à des usages récréatifs. C’est ce composant qui détermine la légalité ou non du cannabis.

En le retirant et/ou le diminuant au taux légal (actuellement de 0.30% THC), cela rend la plante non psychoactive et totalement légale.

À l’opposé, le CBD, un autre cannabinoïde du cannabis, se démarque par son absence d’effets psychoactifs.

Contrairement au THC, le CBD n’induit ni euphorie ni altération. Sa popularité croissante repose sur ses bienfaits pour la santé, tels que ses propriétés anti-inflammatoires, anxiolytiques et anti-convulsivantes. Les produits à base de CBD, comme les huiles, fleurs, résines, crèmes et compléments alimentaires, suscitent beaucoup d'intérêt pour leurs bénéfices thérapeutiques.

Législation : LE facteur déterminant

La première considération pour tout entrepreneur aspirant à s’immiscer dans l’univers du cannabis est la réglementation en vigueur.

En France, la législation sur le cannabis demeure relativement stricte. Elle proscrit l’usage récréatif et la commercialisation de la plante. En revanche, bien que la consommation de cannabis à des fins récréatives soit illégale, de même que la possession, la vente et la culture de la plante, le cannabidiol (CBD) est quant à lui légal à condition d’être extrait de variétés de chanvre autorisées par l’Union européenne et de ne pas contenir de traces de THC dépassant le seuil légal (0,3 %). En ce sens, la France suit la directive européenne autorisant la vente de produits à base de CBD sous certaines conditions.

Étude de cas : la soctété Meditek

Émergée à une période où la légalisation du cannabis a progressé en France, cette entreprise a prospéré de manière rapide et habile grâce à l'innovation et à la diversification de multiples produits dérivés du CBD. Avec l'ouverture de 3 boutiques en 2 ans, et l'implantation de 2 distributeurs automatiques en ville, leur succès repose sur une approche rationnelle et saine de la consommation de CBD. Ils cherchent également à démystifier cette molécule souvent confondue avec du cannabis illégal et psychotrope. La conformité réglementaire de tous leurs produits est primordiale pour servir d'exemple et démontre une compréhension aiguisée des besoins de leur clientèle.

Demande croissante sur le marché

L’engouement sociétal croissant pour le cannabis à des fins “médicales et de santé” (cité par les clients de l’entreprise) – le CBD est actuellement considéré comme un complément alimentaire qui soulage et non qui guéri – créé une demande substantielle, un élément crucial pour le succès d’une boutique spécialisée dans le cannabis.

Le marché du CBD, en particulier, offre des perspectives notables. Grâce à ses vertus thérapeutiques et à son absence d’effets psychoactifs, le CBD est devenu un produit phare. Les entrepreneurs souhaitant se lancer dans ce domaine peuvent tirer parti de cette tendance en offrant une variété de produits CBD, allant des huiles aux produits comestibles. Ainsi, l’économie entourant le CBD offre un terrain fertile pour les entrepreneurs. En effet, l’intérêt croissant pour les produits naturels et la santé a propulsé le CBD sur le devant de la scène.

La diversification des produits et la sensibilisation accrue aux avantages du CBD ouvrent des opportunités lucratives.

Cependant, les entrepreneurs doivent demeurer attentifs aux évolutions réglementaires et aux tendances du marché pour rester compétitifs. La flexibilité et l’adaptabilité sont essentielles pour prospérer dans cet environnement en perpétuelle mutation.

Vous souhaitez en savoir plus ? Ouvrir votre propre boutique de CBD ou devenir franchisé ? Contactez-nous et rendez-vous sur notre page dédiée à ce sujet pour le traiter plus en profondeur.